Espagne : Malaga (Andalousie)

MALAGA, grande ville portuaire située sur la Costa del Sol, au sud de l’Espagne, est un important centre économique et culturel. Elle est réputée pour ses hôtels gratte-ciel et ses stations balnéaires sur des plages de sable jaune. Même si la ville n’a pas l’architecture typique de la ville andalouse, elle a beaucoup de charme, son centre historique est très sympa et elle offre une multitude de choses à faire et à visiter.

ob_d8906f_20170318-211116-resized

☆ MUSÉES:
Il ne manque pas de musées à Malaga et la ville met un point d’honneur à mettre en avant la Culture. Voici ceux que nous avons visité…

• Le Musée Picasso (Pablo est né à Malaga) et la maison natale de Picasso sont des incontournables.

• Le Musée de l’Automobile et de la Mode: une belle découverte, une collection de voitures uniques exposées avec des vêtements de Haute Couture dans un très beau bâtiment.
Entrée : 7,50 €

ob_eb410b_20170326-213245-resized

• Le Musée Russe (ruso) qui comme son nom l’indique est russe. Des oeuvres majeures venant de St Petersbourg sont prêtées régulièrement au Musée. Nous y avons vu une exposition sur Kandinsky.
Gratuit tous les dimanches à partir de 16h.

• Le Centre Pompidou (dans la Marina): petite annexe de Beaubourg. Des oeuvres venant de Paris. Expo temporaire.
Gratuit tous les dimanches à partir de 16h.

ob_c0a11c_20170402-201148-resized

• Le CAC,  Musée d’Art Contemporain… gratuit tous les jours. Pas top!
Dans le quartier, on peut y voir du Street Art, en bordure du Rio Guadalmedina.

☆ LES VISITES/ ACTIVITÉS:

• L’Alacazaba, le fort surplombant la ville. Une belle grimpette avant d’y arriver et un beau point de vue là-haut sur la Marina et les arènes d’un côté et sur les montagnes de l’autre. Possibilité de coupler le billet avec le Gibralfaro, château en ruine, vestige du règne Maure.
Entrée : 2,20 €.

ob_c34c10_20170402200827-resized

• L’imposante cathédrale Renaissance de la ville est surnommée La Manquita (« la manchote »), car l’une de ses tours a curieusement été laissée inachevée.

• Les arènes.

ob_732e14_20170318-205845-resized

• Le Jardin Botanique « Concepcion »:  balade sympathique, un peu à l’extérieur de Malaga. Le bus n° 2 dessert l’endroit (descendre au terminus). Du belvédère, très belle vue sur la vallée de Malaga.
Entrée: 5,20€ mais gratuit le dimanche à partir de 15h30.

ob_b41c9f_20170402-200614-resized

• Cours d’espagnol: Le but de ce séjour était de suivre des cours d’espagnol. N’ayant jamais étudié l’espagnol lors de nos cursus scolaires respectifs, nous avons souvent été confrontés à des problèmes de communication et disons-le à un peu de frustration lors de voyages dans des pays hispanophones.

École de cours d’espagnol: ENFOREX « Don Quijote » de Malaga.
Voir le site internet.
Du niveau A1 (grands débutants) à C2 ( fluent), les cours sont dispensés par des professeurs expérimentés. Nous avions choisi l’option  » intensivo 4 » avec 4h de cours en petits groupes (max. 12) + 1h de conversation (à 2 ou 3)…idéal pour progresser très rapidement! Au bout de 3 semaines, nous avons obtenu facilement le niveau A1.
A notre grand étonnement,  un large public suit ces cours: jeunes lycéens ou étudiants, médecins ou profs étrangers, couple à la retraite…de toute l’Europe et également d’Asie  (Chine, Japon, Vietnam…).
L’école propose des hébergements.
Nous recommandons cette école! (En plus nouveaux locaux prochainement en plein centre ville ).

ob_982700_20170411-211209-resized

• Le Festival du Film Espagnol de Malaga a lieu tous les ans en avril durant une semaine. Toutes les stars espagnoles sont là, c’est un peu le  »Cannes » espagnol.
Antonio Banderas, né à Malaga et très attaché à sa ville y séjourne visiblement régulièrement.

• Les marchés:
Les Halles, en centre ville, ouvertes tous les jours (sauf dimanche) jusqu’à 15h. Fruits, légumes et poissons frais. Très beaux vitraux.
Le marché de la Merced, ouvert tous les jours jusqu’à 15h, plus petit mais possibilité de manger des tapas.

ob_15ec2e_20170312203748-resized

• Les Plages:
Les plages de Malaga sont des plages  »urbaines », artificielles et nous, on n’aime pas trop! Il n’existe pas vraiment de plages sauvages à moins d’aller en direction de Nerja à 1h en voiture. Très fréquentées dès les premières belles journées surtout le week-end.
Les plages de Torremolinos et ses environs (à une quinzaine de kms) nous ont semblées plus agréables.
A cette période, l’eau était à 17°…

• Vélo:

Il y a de nombreuses locations de vélo dans Malaga. Comptez 5 € l’après-midi. Nous sommes partis du centre ville puis avons longé le bord de mer (que dans un sens, l’autre sens n’est pas encore aménagé). Possibilité de rouler pendant une quinzaine de kms. Balade très agréable.
Le dimanche, quand il fait beau, il faudra se frayer un chemin à travers les Malaguènes de sortie en famille.

• Une super balade à faire: A 1h de Malaga, le « Caminito del Rey ». L’ancien chemin le plus dangereux du monde! Un chemin qui longe une gorge à flanc de falaise sous 100m de vide. Très bien aménagé et sécurisé avec passerelles. Pont suspendu. 2 à 3h de marche. 10 € ( à vérifier).
Attention!! Réservation des billets uniquement sur internet.

☆ LA SEMAINE SAINTE:

ob_6d7794_20170409125039-resized

ob_2269fb_20170409211123-resized

Si vous êtes en Andalousie à cette période et que vous voulez y assister, il faudra vous y prendre très tôt pour réserver une chambre d’hôtel ou un logement. 1 million de personnes sont attendues chaque année pour l’événement. Plusieurs processions par jour, à toutes heures. Ferveur Magnifique!

ob_e1f7b4_20170409-211900-resized

 

 

☆ CUISINE LOCALE :

On mange très bien en Andalousie!
• D’abord, il y a les inévitables tapas. Ils se déclinent sous des formes différentes  (petits sandwichs, fritures, brochettes, jambon…).
• Quelques spécialités locales: les « espetos de sardines » des petites brochettes qui se dégustent dans un « Chiringuito » un restaurant- guinguette de bord de mer.
• Les  »boquerones » au vinaigre, les anchois. Les habitants de Malaga sont aussi appelés les boquerones 😉
• Le Morcilla: boudin noir.
• Le Pescaito frito: friture de poissons.
• Le « Ajo blanco »: velouté d’amandes à l’ail blanc, huile d’olive, vinaigre, pain de mie (soupe froide cousine du gazpacho mais sans tomate) parfois accompagnée de raisins blancs, de melon ou de pommes.
• Ça donne soif tout ça ! Alors à boire avec modération les vins (doux) de Malaga: le Pedro Ximenez et le Moscatel.

ob_397b77_20170318205321-resized

☆ RESTAURANTS ET BARS:

• La bodega « El Pimpi » : lieu emblématique de Malaga. Ambiance très sympa. Des tonneaux en guise de déco.
• Le bar à Tapas: « El Cortijo de Pepe » sur la place de la Merced. Très très bons tapas traditionnels…le chorizo grillé est une vraie tuerie!
• Le restaurant: la « Recova », petit restaurant traditionnel qui sert le petit-déjeuner (succulent paraît il!) et le déjeuner. Il y a un magasin attenant au restaurant. La patronne vend y des antiquités et des objets insolites.
Quelques tables seulement. Original mais surtout très bon!
• Pour boire un verre dans un lieu atypique, décalé avec un côté alternatif: la « Casa Invisible », ambiance bohème dans un petit jardin au coeur du centre historique.
• Pour boire un verre ou tout simplement pour voir l’endroit: la « Casa Del guardia », la plus ancienne taverne de Malaga.

ob_928e2c_20170409123150-resized

☆ SHOPPING:
Beaucoup de boutiques (parfois plus ou moins récentes !) et de grandes enseignes. Des centres commerciaux sans oublier les fameux « Corte Ingles’  » 🙂

☆ METEO:
• En mars: 1 journée de pluie non-stop et un orage une nuit. Matinées encore un peu fraîches mais belles après-midis ensoleillées.
• En avril: grand soleil tous les jours et températures comprises entre 18 et 25°en journée.

☆ HÉBERGEMENT :
Restant plus d’un mois, nous avons opté une fois de plus pour la location d’un appartement (via Airbnb) dans le centre de Malaga, dans un quartier populaire et très sympa. Coup de coeur pour cet appartement avec une très grande terrasse (hamac, chaises longues, barbecue) : même à cette époque nous avons déjeuné dehors presque tous les jours!
40 €/ jour.

☆ TRANSPORTS :
Malaga a un réseau de transports en commun important et très efficace.
Un aéroport,  une gare (trains rapides), une gare routière, un métro (avec une ligne supplémentaire en construction) et un réseau d’autobus qui dessert très bien la ville et tous ses centres d’intérêt.
Nous nous sommes déplacés en autobus. Achat d’une carte à charger dans les kiosques ou marchands de tabac.
Coût du billet: 1,30€ le trajet si billet acheté dans le bus. 0,90€ avec la carte.
Pour l’aéroport,  possibilité de prendre un autobus (A) ou le train (moins de 3 euros)
Des autobus desservent toutes les grandes villes d’Andalousie (Séville,  Grenade, Cordoue, ainsi que les villages blancs , Ronda…)

• Conseil: Visiter Malaga au printemps (avril/mai/juin) et en septembre/octobre (il y fait encore très beau). L’été, c’est bondé et très très chaud.

• Période: 10 mars /18 avril 2017

Tous nos articles sur l’Espagne : CLIQUEZ ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s