Les Canaries (5) : Fuerteventura

FUERTEVENTURA (107.000 habitants) est la 2e plus grande île de l’archipel. Elle se situe à 97kms des côtes africaines. Elle se caractérise par de magnifiques plages, des paysages de montagnes et des vallées volcaniques. Des paysages variés donc avec un côté minéral très dépaysant.
L’ensoleillement est quasi permanent (300 jours par an), le vent aussi et c’est le paradis des fans de sports aquatiques!

ob_928952_20170602-213546-resized

☆ LA CAPITALE: Puerto del Rosario… peu d’intérêt. Nous n’y sommes pas allés.

☆ LE NORD DE L’ILE:

• Corralejo: 2ème ville de Fuerteventura et grosse station balnéaire (assez populaire)…la préférée des Anglais. Des étendues de lotissements, des centres commerciaux à gogo …l’horreur!
Bon! Nous, ce qui nous a séduit à Corralejo, c’est son Parque Natural de las Dunas 😉
Un mini Sahara d’une dizaine de kms à la sortie de la ville et de magnifiques plages de sable blanc, « Las Grandes playas » mais très ventées.
De Corralejo, excursion vers la petite île sauvage de Los Lobos. 15€ l’A/R par personne.

ob_ad3d72_dunas-528x348

• El Cotillo, où nous logions, est un ancien village de pêcheurs, balayé par les vents. Ambiance décontractée propres aux destinations de surf 🏄 et kitesurf.
Des magasins de location de matériel de surf + cours de surf.
Également beaucoup de bars et restaurants…paraît- il très bons.

ob_f37af8_20170526-201352-resized

• La Oliva: Petite bourgade un brin nostalgique de son passé. Jolie église et campanile.
• A visiter: la Casa de los Coroneles,  ancienne maison du XVIII ème siècle. Entrée 3 €.
Nous y étions allés pour son marché mais nous ne l’avons pas trouvé! 🤔
En sortant de la ville, direction Villaverde, il y a 2 beaux moulins sur une petite colline.

ob_694ad4_20170530-154528-resized

☆ LE CENTRE DE L’ILE:

• Antigua: Ancienne capitale (durant un an seulement!), voir sa jolie église sur une belle place, une des plus anciennes de l’île.

• Tuineje: Petit village tranquille et une belle église également.

• Pájara: Encore une très belle église (300 ans) et une Casa Rural très sympa: la Casa Isaitas 😉

• De Páraja, on peut prendre la direction de Ajuy, à 9kms de là, en traversant une petite palmeraie. Ajuy est un tout petit port avec une belle plage de sable noir et de grosses vagues! Possibilité de monter sur la falaise pour le panorama,  jolies photos 😉

ob_094746_20170603-190728-resized

• A Páraja, on conseille de prendre la magnifique route panoramique qui va jusqu’à Betancuria et qui traverse le Parque Natural. De superbes panoramas également.

ob_74eecc_20170603-191655-resizedob_04289b_20170603-191512-resized

• Betancuria est l’ancienne capitale historique de l’île. Belle église et maisons blanches parmi les palmiers. Un des plus beaux villages.

ob_2a9497_20170603-191551-resized

• Le petit village de Vega de Rio Palmas est dans une oasis. Voir sa jolie église.

ob_6946a4_20170603-190047-resized

• On trouve beaucoup d’écomusėes dans cette partie de l’île.

☆ LE SUD DE L’ILE:

• Morro Jable: Nous sommes arrivés par le sud en ferry (depuis Gran Canaria) et avons débarqué à Morro Jable. Wahouuuu!! C’est la grande station balnéaire du sud et c’est quand même l’overdose de centres commerciaux, de résidences et cages à lapins! Ici la population est pratiquement exclusivement allemande 😉
Mais il faut reconnaître que la plage est très très belle: sable blanc et eau turquoise.
Et ce serait dommage de s’en priver!

ob_9ceb94_20170525-171221-resizedob_df8522_20170525-170756-resized

• Un petit restaurant avec une super vue sur la plage, le « Jala Restaurant »: poissons frais. Service sympathique. Très bon rapport qualité /prix.

• La péninsule de Jandìa et son Parque Natural:
Magnifique. Côte sauvage. Route en terre battue 7kms (possible de circuler avec une voiture  »normale »). Panorama époustouflant. Pas un arbre, pas un brin d’herbe. Du vent, beaucoup de vent. L’immense plage de Cofete (14kms de long). La mer est très dangereuse et la baignade très risquée!

ob_f3ab18_20170601-175051-resized

• La Lajita: Si comme nous, vous fuyez les stations balnéaires…n’hésitez pas à vous arrêter dans cet ancien village de pêcheurs, avec son église, sa place, sa plage de sable et galets noirs et une anse avec des bateaux de pêche colorés.

ob_3b8e05_20170601-190444-resized

• Las Playitas: station balnéaire dédiée au sport (piste cyclable, golf…), ne pas hésiter à aller un peu plus loin pour voir le phare avec un joli point de vue.

ob_ec9d9c_20170601-180249-resized

☆ LES PLAGES:

Alors…Comment vous dire… ?!? L’eau est fraîche et si on ajoute le vent et les vagues…il faut un peu de courage 😉 on en a eu !!

Il y a des plages pour tous les goûts….sable blanc, sable noir, petites criques rocheuses, lagons ou grandes plages réservées aux surfeurs, windsurfeurs, kitesurfeurs…et surtout eau turquoise!

• A El Cotillo: Au sud du village, grandes plages pour le surf et kitesurf. Baignade possible si vous aimez les grosses vagues.
Au nord, de jolies petites criques rocheuses et de sable blanc protégées, la baignade y est plus agréable. Peu frequentées.

ob_ec719d_20170529-160533-resized

• A Corralejo: Las Grandes Playas, magnifiques, sable blanc mais beaucoup de monde!!

• Sur la côte ouest, dans le petit port d’Ajuy, une très belle plage de sable noir. Grosses vagues.

• Au sud: Playa del Matorral de Morro Jable, la playa Cofete. Pour le kitesurf et le windsurf: les plages de Sotavento de Jandìa: un très beau lagon aux eaux turquoises.

☆ LES RANDONNÉES:

ob_6a55fe_20170528-215312-resized

L’avantage à Fuerteventura, c’est que les routes sont assez plates donc on trouve quelques pistes cyclables et plein de locations de vélos et VTT (notamment dans les locations de surf).
Par contre, peu de sentiers de randos mais il est aisé de faire son chemin tout seul 😉
Il y a une très belle rando à faire sur la « Montaña Roja » et son cratère: 2 bonnes heures de marche, facile et un superbe panorama sur toute l’île (départ de la commune de Lajares) et même sur Lanzarote.

ob_c0d880_20170528-214630-resizedob_c9acb0_20170528-212021-resizedob_32179f_20170528-213619-resized
Nous avons aussi pris au hasard des pistes en terre battue…

☆•ACCES ET TRANSPORTS:
Arrivés de Gran Canaria par ferry, 48€ /personne. 2h30 de traversée avec la Compagnie Fred Olsen.
Sur place, location d’une voiture, toujours avec la Compagnie CICAR. 220 € les 2 semaines. Avec possibilité de rendre le véhicule à un autre endroit de l’île.
Et il y a toujours des bus qui parcourent l’île mais faible fréquence.
Les routes sont en excellent état. Même les secondaires, les tertiaires…
Et beaucoup de pistes  »caillouteuses » aussi.

☆ HÉBERGEMENT:
Location d’un appartement dans le petit village tranquille de El Cotillo. 54€/ jour.
2 Grandes terrasses. Très bonne adresse. On recommande ce village si on aime la tranquillité.

☆•PÉRIODE: 2 semaines fin mai début juin

☆ MÉTÉO:
De 22° à 26°C le jour. Les soirées sont un peu fraîches, les nuits sont douces (20°).
Par contre, l’île est réputée pour le vent…un jour sans vent est un jour exceptionnel!

ob_5a7852_20170528-211756-resizedob_ba7885_20170526-211408-resized

Tous nos articles sur l’Espagne : CLIQUEZ ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s