Roumanie : la Mer Noire

Nous voulions voir la Mer Noire et à quoi ressemblaient les stations balnéaires de l’ère communiste. On a vu mais on n’est pas convaincus! 😉

Tout d’abord…

• CONSTANȚA:

ob_9c2220_20180724-173123-resized

La plus grande ville et le port le plus important de la région côtière, 280.000 hab.

Nous y avons élu domicile pendant 8 jours. N’ayant pas réservé de logement à l’avance… en cette période estivale, nous avons eu un peu de mal à trouver!

• Logement:
Appartement 2 pièces Airbnb, à 4kms de la gare, près du grand Mall « City Park », pratique 😉
Tarif: 55€/ nuit.

• Visite de la vieille ville:
Le tour est assez vite fait…
La grande Place (sans charme) et la statue d’Ovide.
La petite mosquée et son minaret où l’on peut monter admirer la vue sur la ville. Tarif: 1€/ personne.
La cathédrale orthodoxe St Pierre et St Paul.
Balade sympathique sur la promenade en bord de mer du côté du beau Casino Art Nouveau…abandonné.
La marina  » Tomis Harbour » où l’on trouve nombre de petits restaurants de poissons.
Quelques musées que nous n’avons pas visités.
Le reste de la ville n’est que larges avenues avec grands immeubles.

 

• Les plages:
Toutes les plages sont aménagées. Elles attirent beaucoup de monde notamment le week-end. Des transats, des parasols et des bars avec musique à fond. Location d’un transat: 3,50€.
Le front de mer est bétonné également et beaucoup de constructions sont à venir ☹

ob_2d8c33_20180726-174312-resized

• Déplacements:
Nous avons utilisé les bus de la ville. Billets à acheter dans de petits kiosques aux carrefours des boulevards.
Tarif: 0,30€ / le ticket.

• Supermarchés:
Cora: dans le grand mall « City Park » ainsi que de nombreuses enseignes, banques, restaurants…

• Salle de fitness:
 » Mega Gym » salle spacieuse sur plusieurs niveaux. Salles de cardio, muscu, cours collectifs…
Tarif: 3,50€/ la journée.

• MAMAÏA:

THE station balnéaire de la région, à 10kms au nord de Constanța. C’est la plus grande, la plus connue et la plus onéreuse station roumaine de vacances d’été ⛱
Une fine bande de sable de 8kms de long remplie de vacanciers venus de toute la Roumanie profiter des constructions en bord de mer durant tout l’été 🌞

 

Mamaïa n’était qu’un village de pêcheurs grecs et de bergers roumains, ayant jadis appartenu à un bey ottoman d’origine tatare dénommé Mamaï. Ce n’est qu’à partir de 1906 que les premiers hôtels balnéaires commencent à s’élever et la station ne devient populaire qu’à partir des années 1930. Fermée pendant la guerre, elle est développée dans les années 1960 par le régime communiste qui y construit de grands hôtels allant jusqu’à 15 étages. Dans les années 1970, sa renommée est parvenue jusqu’en France et en Belgique francophone parce qu’à la grande époque du communisme, c’était une destination bon marché et populaire, à moins de trois heures d’avion, où de nombreux syndicalistes et membres du PCF venaient en vacances. La station attirait aussi beaucoup de Soviétiques, d’Allemands de l’Est, de Polonais, de Tchécoslovaques cherchant le climat chaud ainsi que des Roumains qui s’y rendaient non seulement pour la plage et la mer mais aussi pour les magasins alimentaires, beaucoup mieux fournis que dans le reste du pays.
Même si désormais de nombreux bars branchés avec transats, parasols et musique à fond, des restaurants, des discothèques et de nouveaux resorts jonchent les plages privées, pour des ouest-européens, cela nous apparaît comme une station balnéaire familiale un peu bas de gamme, au front de mer bétonné et bing- bling.
Pour nous…0 charme! 🙃

Le bus n° 100 mène à toutes les plages jusqu’au nord de Mamaia.

• EFORIE NORD ET EFORIE SUD:

2 petites stations balnéaires à 20kms au sud de Constanța, réputées pour leurs cures thermales et bains de boue.
Pour s’y rendre: train à Constanța. Tarif: 0,30€/ personne. 35′.

Le front de mer est un petit peu moins bétonné mais toujours autant de monde! Nombreuses plages privées avec parasols et transats et peu de place pour les personnes ne voulant pas en louer ☹
Des hôtels vieillots ou vieillissant mal. Des plages et du sable sales!

ob_425927_20180727171632-resizedob_401959_20180727171607-resizedob_4bd487_20180727-183010-resizedob_589c08_20180727-182156-resized

1ère déception pour nous en Roumanie ☹
Peu d’intérêt et trop peu de charme sur cette côte!

• Période: fin juillet 2018.
• Météo: 25°/30° avec beaucoup d’orages!

Tous nos articles sur la Roumanie : cliquez ICI

2 réflexions sur “Roumanie : la Mer Noire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s