Ile Maurice: la côte Sud

Alors que nous avions séjourné lors d’un premier séjour, dans le nord-ouest de l’île où les complexes hôteliers regorgent et occupent une grande partie des plages, où la circulation est dense, nous avons misé sur le Sud lors de notre 2e séjour…
C’est un gros coup de coeur pour cette partie de l’île:  calme, authentique et sauvage avec ses plages paradisiaques préservées, ses magnifiques champs de canne à sucre à perte de vue.
Nous y avons fait de belles rencontres loin du tourisme de masse et c’est un tout autre visage de Maurice que nous avons découvert ❤❤❤

received_2125832824173676

☆ TRANSPORTS:

Notre séjour fut familial et nous avons loué une voiture pour 6 personnes.
• Agence: « AKD Car Rental » à l’aéroport.
• Tarif: 500€ les 12 jours, sans franchise.
Pas de mauvaise surprise. Bon service.

• La conduite est à gauche. Les Mauriciens roulent vite, n’hésitent pas à doubler sur les lignes blanches. Prudence donc!
• Les routes principales du Sud sont en bon état. Les routes secondaires sont étroites et un peu moins entretenues. Beaucoup de chiens errants sur les bords de route qu’il faut souvent éviter lorsqu’ils décident de traverser tranquillement devant la voiture!
Dans le sud, on peut emprunter plusieurs magnifiques  » Scenic routes » bordées de bois blancs (plantés par les français) ou de palmiers royaux ❤

☆ LES VISITES:

• Le Morne Brabant:

C’est à son sommet que les esclaves noirs (les « marrons ») venaient se cacher pour échapper à leur maître. En 1834, alors que des soldats venaient leur annoncer la bonne nouvelle de l’abolition de l’esclavage, ils eurent peur de se faire prendre et sautèrent dans le vide!
Ce superbe site, entouré d’une mince bande de sable blond est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
La petite route du Sud menant au Morne et longeant la côte est absolument magnifique.

 

• Plantation de thé « Bois Chéri » :

Le meilleur moment pour visiter cette usine incontournable est le matin!
Découverte du processus de fabrication du thé: de la récolte des feuilles en passant par le flétrissage, le broyage, la fermentation jusqu’au conditionnement.
Visite d’un petit musée avec quelques vieilles machines et une vidéo.
Puis la dégustation se fait dans un cadre charmant un peu plus loin avec vue sur les plantations au milieu des cerfs ou des macaques. Il y a une petite boutique de vente de thés.
• Tarif: 12€/ personne

 

• La Rhumerie de Chamarel:

C’est également un très bel endroit incontournable à l’intérieur des terres. Le petit village de Chamarel est niché en altitude au milieu d’une forêt luxuriante à deux pas du parc naturel de Rivière Noire. La petite route qui y mène depuis Baie du Cap est très jolie et peu fréquentée, les paysages sont superbes entre forêts tropicales luxuriantes et champs de canne à sucre.

received_2290305321212222

• Entrée: 10€/ Personne avec guide en français ou en anglais et une dégustation de 9 rhums!

 

• Grand Bassin:

A 700m d’altitude, dans un paysage de vertes collines à la végétation luxuriante, cette grande retenue d’eau naturelle qui remplit un ancien cratère est parfois plongée dans un léger brouillard ce qui donne une ambiance très particulière au lieu. Le lac également appelé  » Ganga Talao  » (Lac du Gange) est le lieu le plus sacré de l’île pour les hindous.
Plusieurs statues de divinités et déesses ainsi que des temples y ont été érigés.
Ici se tient en février ou mars, le Maha Shivaratree, la plus grande fête hindou de l’île Maurice où des milliers de pèlerins se retrouvent…

 

• Gris-gris et la Roche qui pleure:

Près du village de Souillac, paysage étonnant en bord de mer: grandes falaises noires qui ne sont pas sans rappeler la Bretagne. Ici pas de barrière de corail, l’océan Indien y est déchaîné.
Les 2 sites communiquent par un petit sentier. Parking.

 

• Mahébourg:

L’un des principaux villages de pêcheurs de l’île et ancienne capitale, Mahébourg est située au bord de l’immense baie de Grand Port. Fondée en 1804 par le gouverneur français Charles Decaen, la ville a été témoin de la seule victoire navale de Napoléon sur les Anglais en 1810. Important centre économique lorsque l’île Maurice était française, Mahébourg était aussi connue pour son marché aux esclaves.
Voir la foire qui se tient tous les lundis: vente de bibelots, objets en tous genres, vêtements, tissus et souvenirs.
Le marché de fruits et légumes: tous les jours aux Halles.
Le Waterfront, une jolie balade en bord de mer.

 

• Les chutes de Rochester:

Les chutes de Rochester à Souillac méritent une visite. On y accède en voiture par un chemin très caillouteux pour finir à pied (avoir de bonnes chaussures).
La cascade est célèbre pour ses falaises de laves rares raffinées par des années et des années d’érosion. La baignade est possible et rafraîchissante. De jeunes Mauriciens n’hésiteront pas à plonger du haut des falaises pour quelques roupies.
L’ endroit est ombragé et propice au pique- nique.
Gratuit.

received_291875438392208

• Blue Bay:

Pointe d’Esny est une plage de sable blanc bordée de bungalows qui mène à Blue Bay. Cette baie, entourée d’un demi-cercle de filaos est l’une des plus belles de l’île avec son sable fin, son eau claire et ses coraux colorés habités d’une grande variété de poissons. Ne pas oubliez son masque!
À quelques kilomètres de Blue Bay, la magnifique plage de la Cambuse, longue plage de sable blond ombragée par quelques acacias.

 

• La route de Baie du Cap:

Le célèbre virage en épingle de Macondé se trouve sur la route de Baie du Cap. Son promontoire offre une vue imprenable sur la mer en contrebas, les montagnes (dont le Morne Brabant) et les plages aux alentours (juste quelques marches à monter. Parking). La route de Baie du Cap est considérée comme parmi les plus belles routes du monde. Elle va du Sud-Ouest au Sud-Est à travers des villages et des champs de canne à sucre, longeant souvent le bord de mer.

 

☆ RESTAURANTS:

• Le « Embafilao » : sur la plage du Morne Brabant à côté du Luxhôtel. Tables donnant sur le lagon et la plage. Plats mauriciens basiques (cari de poissons, poulets,…).Des burgers, des sandwichs et des salades. Mais les assiettes sont loin d’être remplies!
Seul restaurant pas cher dans le coin à côté des resorts de luxe.

• Le  » Basilic »: à Mahebourg. Très bonne cuisine mauricienne et asiatique. Excellents curry vert, Pad Thaï et poissons frais. Cuisine végétarienne également. Très bon accueil.

• Le bistrot Anvers: en face de la plage de Bel Ombre, tenu par un belge. La cuisine y est excellente. Produits frais.

received_349120472407430

• Le Blue Bay Snack: en face de la plage de Blue Bay. Petit restaurant de qualité moyenne. Brochettes de poulet, spécialités mauriciennes, samoussas…sans plus!

• Restauration rapide: en face de l’hopital de Souillac. Excellents samoussas et autres en-cas Mauriciens. Très bien pour un apéro dînatoire mauricien 😉

 

☆ OÙ FAIRE DES COURSES?
Le Sud de l’île étant beaucoup moins touristique inutile de chercher des galeries commerçantes…que nenni! Il y a bien quelques petits supermarchés de type « Winner’s » mais surtout de toutes petites épiceries et tabagies où l’on trouve tout et rien! Nous achetions nos fruits et légumes frais chez les petits vendeurs ou sur les mini marchés dans les villages.
On trouve quelques boulangeries.
Une très bonne adresse à Souillac, la boulangerie près de l’église. D’excellents gâteaux dignes des pâtisseries françaises… Étonnant!
☆ CUISINE MAURICIENNE:
La gastronomie Mauricienne est vieille de 200 ans et riche d’une multitude d’influences apportées par les indiens, les chinois, les français et les créoles et a su mélanger les saveurs, du doux à l’épicé.
Nous avons eu la chance de cuisiner avec Amritta, mauricienne d’origine indienne, un carri de poissons ainsi qu’un satini d’aubergines 😋
☆ LOGEMENT:

Étant 6 personnes, nous avons loué une chouette maison à Riambel avec accès à la plage. 3 grandes chambres, 2 salles de bains, 2 terrasses, jardin. Femme de ménage et jardinier.
Maison sécurisée avec alarmes, barbelés, coffre-fort…Ce qui nous a étonnés!

• Tarif: 100€/ nuit.

☆ PÉRIODE ET MÉTÉO:

• 12 jours, la première quinzaine d’avril.
• Avec une telle végétation luxuriante, les précipitations sont fréquentes. Beaucoup d’instabilité en cette période et des températures entre 23° et 28°.
Avoir toujours un vêtement de pluie ou un parapluie avec soi.

☆ CONCLUSION:

Le Sud est extrêmement différent du Nord, nous y avons découvert la vraie vie mauricienne.
Cette partie de l’île mérite plus qu’une escapade d’une seule journée!

A lire aussi notre article sur Ile Maurice: la côte Nord-Ouest

2019-04-03-18-28-23

 

 

3 réflexions sur “Ile Maurice: la côte Sud

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s