Japon : l’île d’Hokkaïdo

Hokkaido, littéralement « Chemin vers la Mer du Nord », est la plus septentrionale des îles principales japonaises et peut vraiment surprendre par rapport à l’idée que l’on peut se faire du Japon. Magnifique région, réputée pour ses volcans, ses sources d’eau chaude (Onsen), ses massifs montagneux, ses hivers très froids, ses Parcs Nationaux, ses rivières poissonneuses et pour sa culture « Aïnou », nous l’avons visitée au début de l’automne durant 2 semaines…

received_3222568737783912

☆ ARRIVÉE :

• À Sapporo, capitale régionale d’Hokkaido, 5ème ville du pays. Afin de sillonner plus facilement l’île, nous avons loué une voiture.

☆ LOCATION DE VOITURE :

• Agence NISSAN, à l’aéroport de Sapporo. Tarif: 45€/jour pour un petit modèle automatique. Tout était extrêmement bien organisé. Une navette est prévue entre l’aéroport et l’agence. Attendus de pied ferme, voiture prête. Tout nous a été expliqué en anglais, rien n’est laissé au hasard. Agence TOP!

☆ VISITES (dans l’ordre):

1. LE CENTRE D’HOKKAIDO:

received_2588064514590395

⊙ Furano: cette ville se situe en plein centre d’Hokkaido ce qui lui vaut le surnom  » ville du Nombril « . L’été, ce sont de magnifiques champs de lavande et de fleurs qui s’épanouissent grâce à un climat continental. La campagne est très jolie et attrayante. Il paraît qu’on y est fait une excellente « mozzarella » ainsi que du très bon vin! Nous avons d’ailleurs vu les vignobles. La Ferme Tomita est un arrêt sympathique pour admirer les champs de fleurs et déguster par la même occasion une bonne glace à la lavande 😋 Entrée gratuite.

⊙ Biei: A une vingtaine de kms au nord de Furano, cette ville est également réputée pour ses champs de lavande, de coquelicots en été ou d’azalées, sauges, dahlias en automne.

received_894827127543436

• Les jardins fleuris « Shikisai No Oka » sur 7ha offrent un immense panorama de champs multicolores jusqu’à l’automne, avec en toile de fond le Mont Tokapi symbole de Biei. Entrée gratuite mais parking payant (5€).

received_2696350397064596

• La Zeburu Hill:

received_2385530411714352

received_394439941222537

• La « Patchwork no michi » ou route patchwork au Nord Est de la ville. S’arrêter au Hokuseino-ok Observatory Park pour une très belle vue.

• La « Panorama Road » au milieu des champs avec les paysages traditionnels d’Hokkaido.

• Le Blue Pond ou Étang Bleu ou « A oi-ike » au pied du Mont Tokachi à une vingtaine de kms de Biei. Étang artificiel dans une belle forêt. Sa couleur bleue provient de l’aluminium entraîné par les eaux de ruissellement. Étrange atmosphère…

• Les cascades: Shirahige Falls.

received_763837487384197

• Asahikawa: Ancienne grande ville industrielle de l’île (à 20kms au nord de Biei), le seul intérêt c’est que c’est un grand carrefour routier et ferroviaire. Nous avions également trouvé une auberge traditionnelle japonaise (ryokan) à un prix très abordable. Comme il a plu toute une journée nous avons visité 3 petits musées:

– Le petit Musée Aïnou  » Kaneto Kawamura » très intéressant. Pour y entrer, il faudra se déchausser et enfiler des chaussons 😉 Collections d’objets Aïnous, vidéos, photos, vêtements…Entrée: 5€/ personne.

-Le Musée du Saké: il se situe dans l’usine de fabrication du saké Otokoyama. Une vidéo en anglais retrace les différentes étapes de la fabrication du saké. A partir de mars, on peut voir les ouvriers travailler. Des vitrines, d’anciens outils et une dégustation de saké mais il est interdit de boire si on prend le volant juste après et il faudra que la personne qui ne boit pas montre son permis de conduire! Entrée et dégustation gratuites.

– Le Musée  » Snow Crystal Museum » : étrange petit musée qui met en avant les flocons de neige et la glace présents pendant les mois d’hiver à Hokkaido. A faire s’il pleut! Tarif: 7000 wons (7euros! Un peu cher pour ce que c’est!).

⊙ HÉBERGEMENT :

• « Mimatsuso Ryokan » à Asahikawa, tenu par une adorable famille japonaise. Tout est authentique! Les chambres avec tatamis et futons, la salle de bains partagée avec son mini-onsen, le très bon petit déjeuner traditionnel. Très bien situé à 5′ de la gare à pied, des commerces et de la rue piétonne. Tarif: 60€/ nuit.

2. LE PARC NATIONAL DAISETSUZAN: ❤❤

⊙ Asahidake Onsen:
Cette petite station thermale fréquentée essentiellement par les japonais, fait également office de camp de base pour les nombreuses randonnées proposées dans le Parc National ainsi que de station de sports d’hiver. C’est l’endroit qui offre la plus longue saison de ski au Japon.

– Pour voir de plus près le Mont Asahidake (2190m), prendre soit le téléphérique soit monter à pied. En cette fin septembre, les premières neiges commençaient à tomber et mal équipés au niveau chaussures (crampons et guêtres recommandées), nous avons pris le « Asahidake Ropeway » (téléphérique). Tarif: environ 28€/ personne A/R.

received_3222568737783912

Il dépose au pied du Mont où il est possible de grimper jusqu’au sommet quand les conditions le permettent (2h30 A/R) ou de faire une petite rando d’une heure (une boucle) pour voir de plus près les fumerolles du volcan. La vue est très jolie.

– Il y a pas mal de randonnées dans la forêt (balisées uniquement en japonais) et des treks de plusieurs jours à travers le Parc pour randonneurs confirmés et équipés. Le « Asahidake Visitor Center » donne des cartes et de bonnes infos.

– Il y a aussi des campings. Les Japonais n’hésitent pas à planter leur tente!

received_1356260424548993

⊙ HÉBERGEMENT:

« Asahidake Onsen Hostel K’S House Hokkaido » , sorte de grande auberge de jeunesse avec chambres individuelles, doubles, dortoirs mixtes, dortoirs hommes ou femmes. Très bonne ambiance. Grands espaces et grande cuisine pour faire à manger car aucun restaurant dans les parages. Il vaut mieux prévoir toute la nourriture pour son séjour (frigos à disposition). En rentrant de visite et de rando, rien de tel que de se plonger dans un onsen bien chaud. L’auberge possède son propre onsen, non mixte, intérieur et extérieur. Laverie et sèche-linge à disposition également. Vraiment très sympa! On recommende. Tarif: 90€/nuit.

3. LE PARC NATIONAL AKAN: 💙💙💙

A l’Est de l’île, le magnifique parc Akan est une immense étendue (950km2) de forêts, de volcans et de lacs.

received_2135258153445046

• Le 1er lac de caldeira: le splendide Lac Mashû (surnommé « lac des Dieux » par les Aïnous), d’une pureté et d’une transparence incroyables, il est considéré comme l’un des plus beaux du Japon. La petite route qui y mène est très jolie.

Plusieurs observatoires permettent d’admirer le lac (observatoires n°1, n°3).


Une très belle randonnée de 7kms avec une dernière partie très pentue, monte jusqu’au sommet du Mont Mashû et offre un très beau panorama.
C’est notre gros coup de coeur 💙💙💙

• Le 2e lac de caldeira: le lac Kussharo, célèbre pour son sable réchauffé par les volcans est propice à la baignade notamment à Sunayu Onsen. Il suffit de creuser son trou dans le sable et s’installer ou de simplement prendre un bain de pied.

La petite île au milieu du lac « Naka-jima » abriterait son monstre du Loch Ness qui s’appelle Kusshi.

Il y a plusieurs sources d’eau chaude très plaisantes dont Wakoto Onsen sur la rive sud du lac avec le tour de la péninsule (agréable boucle d’une heure).

Il y a 2 observatoires au bord du lac (dont un au nord) pour de belles vues sur le lac.

received_383311195674246

• Le Lac Akan est réputé pour ses « marimo », des algues vertes en forme de boule.

On peut les observer lors d’un tour en bateau sur le lac ou à l’Éco Musée d’Akan Kohan. Entrée gratuite.

• A une douzaine de kms, le superbe petit lac Onnetô est aussi appelé le « lac aux 5 couleurs ». C’est aussi un de nos coup de 💚

received_417409178910934

received_713400855827727

• La ville de Kawaya Onsen, petite station thermale paisible et presque fantôme, possède 20 sources d’eau chaude. Il y a un Tourist Center intéressant qui donne de bonnes infos sur la région et les randonnées; un petit musée du Sumo pour les fans.

• A Kawayu Onsen, ne pas râter le volcan Iô qui se caractérise par des fumerolles et la couleur jaune du soufre.

• Un agréable trail « Tsutsujigahara » de 4kms part du volcan Iô et rejoint le centre ville de Kawayu Onsen. Balisé en japonais.

⊙ HÉBERGEMENT:

• « Le Parkway Hôtel » à Kawayu Onsen. Idéalement situé près des lacs à visiter. Petit hôtel avec chambres traditionnelles (futons et tatamis). Petits déjeuners et dîners traditionnels excellents! Onsen hommes, onsen femmes, intérieur et extérieur + un Onsen mixte extérieur. Tarif : 90€/ nuit avec petits déjeuners.

4. RÉGION DE TOKACHI:

⊙ Nakasatsunai: village agricole perdu dans la campagne de quelques milliers d’âmes, n’est pas indiqué dans les guides mais il vaut une visite de quelques heures car il offre 2 ou 3 surprises sympathiques notamment:

• Le Jardin Tonka no mori: avec fleurs, plantes, sculptures et galeries d’art. Entrée : 8€.

• Le Village d’Art: pas de panneau en anglais donc pas facile de le trouver. Mais c’est un endroit surprenant au beau milieu d’une forêt qui propose quelques oeuvres d’rt japonais en pleine nature.

• La région est réputée pour ses fromageries et notamment la « Tokachi fromages » qui fabrique du camembert et du brie à 8€/ la part! C’est l’occasion également de goûter à de bonnes glaces…au camembert !

⊙ HÉBERGEMENT:

Le Comfort Hôtel à Hobihiro: Classique, proche de la gare ferroviaire. Petits déjeuners ok. Tarif: 70€/ nuit avec petits déjeuners.

5. LE PARC NATIONAL SHIKOTSU-TOYA:

Notre dernière étape à Hokkaido est le Parc National Shikotsu-Toya, qui tire son nom des 2 lacs situés dans l’ancienne caldeira de volcans. Le parc abrite de nombreux Onsen notamment dans la ville thermale de Noboribetsu où se trouve la Vallée de l’enfer…un environnement étrange: gaz sulfureux, bassins de boue volcanique bouillante et fumerolles.

La région du lac Shikotsu est très jolie avec une multitude de randonnées.

received_376747073235626

received_528329924407050

⊙ HÉBERGEMENT:

• Hôtel Dormy In à Tomakomai. Petite ville en bord de mer. Pratique pour ensuite rejboindre l’aéroport de Sapporo Chitose. Tarif: 70€/ nuit.

⊙ CONCLUSION:

Météo: Le mois de septembre est idéal pour visiter l’île…les belles couleurs de l’automne faisant leur apparition. Il commence à faire frais mais pas froid même si les premières neiges étaient tombées le 19 septembre sur les hauts sommets. Les Parcs Nationaux sont magnifiques et offrent de chouettes randonnées pour les amateurs de grands espaces, de volcans et de montagne.

Conduite: Il est très facile de conduire au Japon même à gauche! Les japonais sont très courtois au volant. Les limitations de vitesse peuvent être surprenantes: 40 ou 50km/h en ville, 70km/h parfois 80km/h max. sur les voies express! Donc pas de concours de vitesse!

4 réflexions sur “Japon : l’île d’Hokkaïdo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s