Haute-Corse : le Cap Corse

A l’extrémité nord de l’île, cette « langue de terre » sauvage et unique oscille entre paysages maritimes, montagnes et routes panoramiques.
Nous y avons effectué un road-trip de 3 jours (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en suivant la route D80) en janvier avec une météo plus que favorable.

☆ JOUR 1: de Bastia à Macinaggio (côte orientale)

1. De Bastia, prendre la petite route D64 qui monte jusqu’à Ste Lucie. De l’église, la vue s’étend sur Bastia, l’étang de Biguglia et en face l’archipel toscan avec l’île d’Elbe.

2. Puis la route taillée en corniche dans les schistes verts continue jusqu’à San-Martino-di-Lota et l’église Acqualta d’où il y a une vue plongeante sur toute la vallée.

3. En redescendant vers la mer, le village de Miomo a conservé sa tour génoise dominant une plage de galets. Paysage caractéristique du Cap Corse.

4. Lavasina et son sanctuaire face à la mer.

En remontant vers Castello, la route est très jolie ainsi que la Chapelle Notre-Dame- des Neiges. En face, vue sur l’île d’Elbe.

5. Erbalunga est une adorable et très photogénique marine. Ses maisons à fleur d’eau sont surmontées d’une tour génoise en ruine. Elle possède un port de poche et de jolies ruelles pavées. C’est un de nos coups de coeur ❤

6. En quittant Erbalunga, la route panoramique est magnifique. Plus loin, on trouve la marine de Pietracorbara et sa grande plage d’1km de long avec en arrière-plan, le Mont Stello enneigé.

7. Sur la même route, 4 kms plus au nord, posée au bord de la route, la tour de Losse.

8. Une autre petite marine, Porticciolo et son minuscule port.

9. Puis vient la marine de Meria et sa tour génoise.

10. Avant d’arriver à Macinaggio, un petit détour à Tomino (et son église) pour une vue plongeante sur la baie de Macinaggio et son port.

11. Plus haut encore (pour les courageux), le village de Rogliano regroupe 7 hameaux, dont plusieurs tours et églises ainsi que de hautes maisons collées sur la colline.

12. Enfin Maccinaggio, station balnéaire incontournable et plus grand port de plaisance de la péninsule. C’est aussi le point de départ du sentier des douaniers.
Point de ravitaillement et principaux commerces de la région s’y trouvent (boulangerie, pharmacie, petit supermarché). Attention! Peu de commerces ouverts en hiver.

☆ JOUR 2: La pointe Nord et randonnée sur le sentier des douaniers ❤❤❤

Entre maquis et mer, le sentier des douaniers dévoile de magnifiques panoramas, de superbes plages et criques sauvages ainsi que quelques vestiges. Compter 3h30 pour la célèbre randonnée entre Macinaggio et le charmant village de Barcaggio (en été, le retour peut se faire en bateau-navette).

Se garer sur le parking du port de Macinaggio. Le départ du sentier est sur la plage juste à côté.


Au fil du sentier, on peut admirer: la belle plage de Tamarone, longue de 2,5kms, puis la Réserve Naturelle des îles Finocchiarola (dont l’accès est interdit) et leur tour génoise, refuge pour les oiseaux. Mais aussi l’Anse de Santa Maria et sa chapelle éponyme.

Le sentier continue jusqu’au paisible village de Barcaggio, niché au fond d’une baie, avec vue directe sur l’île de la Giraglia et son petit phare.

Derrière le village, le sentier continue vers la marine de Tollare, un recoin méconnu et modeste hameau avec son minuscule port de pêche, ses anciennes maisons recouvertes de schiste gris. Sa tour génoise (en réfection lors de notre passage en janvier) offre une vue infinie sur la Méditérannée.

☆ JOUR 3: de Centuri à St Florent (côte Ouest).

Nous avons littéralement été conquis par cette partie de la péninsule!

1. Le Belvédère du moulin Mattei.
Pour un beau coup d’oeil sur la côte Nord et la côte Ouest, monter jusqu’au belvédère de cet ancien moulin à 404m d’alt. Ici pas de photo car de gros nuages noirs nous bloquaient la vue ce jour-là 😈

2. Cannelle est un charmant petit hameau accroché à la colline, fait d’étroites venelles, de longs passages voûtés et de marches taillées dans le schiste. Très belle vue sur Centuri.

3. Centuri ❤❤❤

Pittoresque petit village parmi les plus beaux de France (notre coup de coeur!). Il possède une charmante marine. C’est le premier port de pêche à la langouste de France. Ses maisons colorées ont de belles toitures de schiste vert. Agréable balade jusqu’à la plage.

4. Puis vient le village de Morsiglia qui s’étage jusque dans la mer, ceint de hautes falaises. Grosses tours d’habitation carrées.

5. La route longe ensuite le golfe d’Aliso.

6. Les maisons du village de Pino s’étagent à flanc de montagne. Côte à côte une ancienne tour génoise et le couvent St François.

7. Le Cap Minervo.

8. La petite marine de Giottani.

9. L’étroite route de corniche est spectaculaire.

10. Le village de Canari abrite un ancien gisement d’amiante.
Pas de photo car la route était déviée et nous ne sommes pas passés par le village.

11. La route continue et descend vers la Marine d’Albo.

12. L’arrivée à Nonza se fait d’abord par son immense plage de sable et galets noirs et ses eaux turquoise. On ne peut pas la râter!

Le village fortifié est planté sur un piton rocheux. Sa tour Paoline présente d’ailleurs un magnifique panorama sur le golfe de St Florent. Entrée gratuite.
Ne pas hésiter à rentrer dans la jolie église Ste Julie autour de laquelle s’articulent de petites maisons au charme authentique.

13. Sur les pentes du Nebbio, Patrimonio est le dernier village avant d’arriver à St Florent, célèbre pour son vignoble…LE vin corse à la plus ancienne AOC de Corse.

14. St Florent, au creux d’un très beau golfe, est une jolie station balnéaire qui abrite de nombreux bateaux et yachts. Souvent appelé le « St Tropez Corse », c’est un incontournable du coin.
Sous un beau soleil de janvier,16 degrès et les sommets enneigés en toile de fond, nous sommes tombés sous le charme de cette ancienne cité génoise, sa vieille ville, ses maisons colorées, ses quais et sa jetée propices à la balade.

Pour boucler la boucle, on conseille de monter au Col de Teghime (536m d’alt.) pour un joli panorama avec d’un côté la baie de St Florent et de l’autre Bastia…

Cette péninsule est vraiment un incontournable pour qui aime la nature, les beaux espaces. Elle nécessite au moins 3 jours de visite.

Hébergement : très peu de propositions en hiver. Nous sommes passés par airbnb pour trouver un logement pour 2 nuits à Rogliano

Nous avons trouvé le guide vert super bien fait pour visiter la Corse en général et la Balagne en particulier. Cliquez sur l’image pour en savoir plus et commander le guide

Quelques sites pour bien préparer son voyage
– Réserver un hébergement sur booking.com ou sur Airbnb (jusqu’à 50 euros de réduction).
– Trouver un vol sur ebooker.com.
– Réserver une voiture sur Europcar, leader européen.
– Faire un devis d’assurance voyages sur Allianz travel (-10% avec le code promo AZTR10)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s