La Bretagne Sud à vélo : 380km de Quimper à Vannes

Nous avons parcouru 380km en Bretagne Sud à vélo. Cet itinéraire sur les véloroutes bretonnes s’est fait en partie sur de petites routes, des chemins le long des plages et des voies dédiées aux vélos sur routes partagées.

ÉTAPE 1. Quimper -> Guilvinec (34km)

• Débarqués à la gare de Quimper avec nos montures, nous traversons rapidement le charmant centre-ville et fonçons au Guilvinec via une ancienne voie ferrée réhabilitée en voie cyclable jusqu’à Pont-l’abbé. Là, un arrêt à l’heure du goûter s’impose pour déguster un délicieux kouign Amann… fait, comme tout le monde le sait, à base de pâte feuilletée, de beaucoup de beurre, de beaucoup de beurre, de beaucoup de beurre et de beaucoup de sucre 😉.

☆ 2 JOURS DE VISITE DANS LE PAYS BIGOUDEN

⊙ Le Guilvinec

1er port artisanal de pêche français, ici la pêche est l’activité économique locale. Sur le port, on croise marins-pêcheurs, marcheurs, caseyeurs…
N’hésitez pas à goûter en priorité homards, langoustines et sardines carrément frais et délicieux!

• Le soir, vers 16h00 ne pas rater l’arrivée des bateaux de pêche.

• Une visite de la criée côtière est possible. Réservation conseillée en saison.

• Les plages du Guilvinec.

• Une activité sympathique à faire en groupe ou en famille, proposée au départ de la base nautique de la plage du Steir : kayak de mer pour apercevoir la colonie de phoques installée sur les étocs. Sortie de 3h.

⊙ Léchiagat
Souvent associé au Guilvinec, ce bourg est situé à l’arrière du port. On parle d’ailleurs du port de Guilvinec-Léchiagat.

⊙ La pointe de Penmarc’h

Endroit authentique, sauvage et préservé, on conseille de faire cette sortie à vélo (20km environ au départ du Guilvinec) bien balisée 😉

20210811190052

• Le phare d’Eckmühl et le port de Kérity

• L’église Notre-Dame de la Joie

20210811190050


• La chapelle de la Madeleine et une ancienne maison bretonne au toit de chaume.

• Le port de St Guénolé

• La plage de Pors Carn

⊙ La mythique plage de la Torche
Pour voir les surfeurs, il faudra pédaler un peu plus loin.

ETAPE 2. Guilvinec -> Concarneau (67km)

• Au départ du Guilvinec, nous empruntons la Véloroute de Bretagne, très bien indiquée, longeons les dunes de Tréffiagat, traversons Lesconil, son joli petit port de pêche artisanale et sa belle plage des Sables Blancs.

• À Loctudy, port langoustier avec une jolie côte découpée et de magnifiques plages, nous chargeons les vélos sur le petit bac passeur pour rejoindre l’Ile-Tudy, une magnifique langue de terre aux maisons blanches, offrant un paysage de carte postale…Notre coup de cœur ❤

• De là, nous pédalons le long de belles plages jusqu’à Sainte-Marine. Mais il faudra à nouveau charger les vélos sur un bac pour traverser l’Odet et arriver à Bénodet, capitale de Cornouaille, possèdant un joli port à l’entrée de l’Odet donc et grande station balnéaire de la « Riviera bretonne », ses plages étaient prises d’assaut en été.

• Nous traversons le pays Fouesnantais, connu pour son cidre (un des meilleurs de France paraît-il!) et faisons un crochet jusqu’à St Everzac pour rencontrer en vrai une de nos fidèles « amies Facebook » Julie et sa petite famille.

• Nous redescendons vers la côte en passant par Fouesnant-la-Forêt et Port-la-Forêt, port d’attache de quelques géants des mers et centre d’entraînement de course au large. Nous y verrons le bateau de Jean Le Cam amarré au ponton des multicoques. Jolie plage de Kerléven derrière le port.

• Direction Concarneau (Konk-kerné) où il y avait du monde à l’occasion du Festival des Filets Bleus. La ville, classée « Ville d’Histoire » grâce à sa ville close (pas praticable à vélo…dommage!) accueille un des principaux ports thoniers d’Europe. Un tour dans le port de plaisance et le ponton des multicoques où nous avons aperçu François Gabard sur son nouveau trimaran.

⊙ Hébergement: camping les Sables Blancs, seul camping dans Concarneau. Plage à 300 mètres et centre-ville à 15 minutes à pied. Tous les services. Réservation obligatoire en saison. Si complet, on peut se rabattre sur d’autres hébergements à Concarneau.

ÉTAPE 3. Concarneau -> Pont-Aven (33km)

• Nous poursuivons notre route au pays des « pierres debout »: les villes de Trégunc et de Névez partagent la particularité de ces « maisons debout » ou clôtures, faites de pierres d’un mètre ou 2 de haut.

• Nous descendons ensuite jusqu’à la pointe de Trévignon, endroit sauvage et préservé mais surtout très peu fréquenté. La route côtière y est superbe.

• Avant de continuer vers Pont-Aven, passage dans le typique hameau cornouaillais de Kercanic et ses superbes maisons au toit de chaume …notre 2e coup de coeur de l’étape ❤

⊙ PONT-AVEN

Petite bourgade blottie dans l’estuaire verdoyant de l’Aven, connue pour son école éponyme qui a attiré nombre de peintres, artistes, poètes et écrivains (Paul Gauguin, Paul Sérusier, Émile Bernard, Henri Mauret, Wladyslaw Slewinski…) sans oublier ses fameuses galettes.
• Un conseil : pour éviter la foule en haute saison, jolie balade bucolique au bord de l’Aven, à faire le matin de bonne heure.

⊙ Hébergement : les Ajoncs d’Or. Très bien et en plein centre-ville. Possibilité de mettre les vélos à l’abri en les prévenant à l’avance (peu de place). Bon petit-déjeuner.

ÉTAPE 4. Pont-Aven -> Pouldu (37km)

Bye bye le Finistère!
Chaud chaud les cuisses!

• Au départ de Pont-Aven, nous suivons de sinueuses petites routes de campagne dotées de belles côtes qui nous mènent à Moëlan-sur-Mer, au cœur du pays dit « des Avens », d’où nous admirons les vestiges mégalithiques de Kergoustance et la charmante chapelle St- Philibert-et-St-Roch du 16e siècle.

• Nous continuons vers Port-Merrien…une très belle surprise nous attend avec ce charmant petit port lové dans une échancrure. Aucun touriste à l’horizon, le calme absolu, seuls quelques mouettes et goélands viendront perturber notre pique-nique. C’est notre 1er coup de cœur ❤

• Vient ensuite le port de Doëlan, un port de carte postale, installé à l’entrée d’un aber, gardé par 2 phares (1 rouge et 1 vert), avec ses bateaux de plaisance dans la ria…il est absolument photogénique, ce sera notre second coup de coeur de l’étape ❤

• Nous poussons jusqu’au Pouldu, grande station balnéaire avec son port endormi à cause de bancs de sable amassés à l’embouchure de la Laïta et mondialement connu grâce à Gauguin et autres peintres de l’École de Pont-Aven. Nous tenterons d’emprunter le bac pour rejoindre Guidel…raté cette fois-ci! Les vélos chargés ne sont pas acceptés sur ce petit bateau! Nous devrons faire le tour à vélo où les dernières grosses côtes auront raison de nos cuisses 🤪

⊙ Hébergement : Camping de Croas an Ter Clohars. Superbe petit camping comme on les aime. Calme et familial. Pas de site internet.

ÉTAPE 5. Pouldu -> Lorient (36km)

Hello le Morbihan! 

• Entre Guidel et Lorient, le parcours se fait très facilement sur une piste qui longe dans un 1er temps les jolies dunes de Guidel et où nous prendrons un bon bol d’air iodé.

• Dans un 2e temps une belle côte découpée avec quelques arrêts fort sympathiques comme l’ancien fort militaire de Kéragan le Fort Bloqué, le microscopique port de Kerroch, le port de Lomener où nous rencontrerons et discuterons avec un couple de cyclistes et pour finir Larmor-Plage avant d’arriver à Lorient.

2 JOURS DE VISITE À LORIENT

⊙ LORIENT LA BASE 💙

• L’ancienne base de sous-marins de Keroman, vestige patrimonial de la Seconde Guerre Mondiale à Lorient est désormais un pôle de voile de compétition internationalement reconnu, les plus grands skypers ayant choisi Lorient comme port d’attache, un parc d’activités nautiques et une destination touristique et de loisirs.

• Nous avons donc visité la « Cité de la Voile Éric Tabarly », ce Musée interactif sur la voile et la course au large est extrêmement bien conçu, pour les petits et les grands! De nombreux films, des bornes interactives et des éléments grandeur nature ponctuent la visite. Et bien sûr le dernier bateau d’Éric Tabarly, Pen Duick VI.

• Seconde visite très intéressante: monter à bord du sous-marin Flore- S645, situé dans le bunker 2 (K2). Immersion garantie dans les espaces exiguës du poste des torpilles jusqu’aux bannettes, en passant par le poste central des opérations et le périscope. Ce sous-marin fut en service de 1964 à 1989 et très actif durant la guerre froide.
Nous recommandons fortement ces 2 visites ❤

• Une 3e visite que nous conseillons si le temps le permet: de Lorient prendre un bateau-bus pour Port-Louis situé à l’entrée de la Rade (1,50€/adulte l’aller).

Visite de la jolie citadelle avec audio guide + visite du Musée des Indes fort intéressant. 8€/adulte.

⊙ Hébergement : Hôtel Victor Hugo. Très central. On peut tout faire à pied. Garage sécurisé pour les vélos. Petit-déjeuner assez copieux.

ÉTAPE 6: Lorient -> Carnac (46km)

• Au départ de Lorient, nous prenons le passeur avec nos montures pour rejoindre le village de Locmiquélic, ce qui nous fera économiser quelques kilomètres.

• Nous passons à Plouhinec puis traversons la très belle ria d’Étel (ria en bouteille) grâce au pont de Lorois.
On en profite pour voir les dolmens de Kerguerhan, Kerhuen et Kerlutu.

• Saint-Cado, une petite île hyper photogénique, située sur la rivière Étel, s’avère un condensé de charme avec son minuscule hameau, sa chapelle romane du 11e siècle et son calvaire du 19e. C’est notre coup de cœur ❤.

• Nous pique-niquons dans le port d’Étel.

• Nous roulons ensuite le long des dunes et de la mer jusqu’à la station balnéaire d’Erdeven et sa plage sauvage. Nous apercevons la presqu’île de Quiberon au loin et nous installons dans le joli village de Carnac.

UNE JOURNÉE À CARNAC

• La ville de Carnac est surtout connue pour être le plus important site de mégalithiques d’Europe avec plus de 3000 pierres levées (menhirs). La visite guidée est riche et très intéressante. Tarif: 11€/adulte.

• Au coeur du bourg, on trouve un joyau de la Renaissance bretonne du 17e siècle, la Chapelle St Cornely, Saint de la ville et protecteur des bêtes cornes.
C’est également une jolie station balnéaire avec 5 belles plages.

⊙ Hébergement : Chambre d’hôtes « Le clos des ombrages ». Un peu cher mais tout était complet. Les autres hébergements à Carnac.

ÉTAPE 7: Carnac -> Quiberon (34km)

• Nous tenions à visiter la presqu’île de Quiberon mais il n’y avait plus aucun hébergement libre ce qui nous avait obligé à pédaler jusqu’à Carnac pour nous loger et à revenir sur nos pas pour visiter la presqu’île de Quiberon!
• En quittant Carnac, nous profitons une dernière fois de ses belles plages avec en toile de fond la presqu’île. Et nous faisons un petit détour par Saint-Colomban, ancien village de pêcheurs et son église gothique du 16e siècle.

• Finalement, on s’aperçoit que notre chemin est truffé d’abbayes et chapelles :
La charmante chapelle Notre-Dame-des-fleurs des 16e et 17e siècles et sa fontaine, à Plouharnel.

L’Abbaye de Sainte-Anne et Saint-Michel de Kergonan.

La chapelle de Sainte-Barbe et son adorable village et la chapelle de Loc Dewy ou encore la chapelle St Julien à Quiberon.

• Nous prenons la voie cyclable qui mène à la presqu’île, passons devant le fort de Penthièvre qui garde l’entrée et suivrons une partie de la superbe côte sauvage (côte ouest).

LA PRESQU’ÎLE DE QUIBERON

⊙ Randonnées à pied sur la côte sauvage.

• C’est très sympathique de se balader sur la côté ouest. Belle et assurément sauvage, elle est faite de petites falaises déchiquetées, criques et gouffres où les plages sont très rares.
Dans un 1er temps, nous avons emprunté le sentier côtier qui part du château de Turpault (Beg ar lan) jusqu’à la pointe de Scouro.

• Puis de la Pointe du Percho jusqu’à la plage de Port Bara.

⊙ Une randonnée à vélo sur la côte Est (boucle de 27km)

Partis de Quiberon, la grande station balnéaire au sud de la presqu’île, nous avons remonté à vélo toute la côte Est jusqu’à Saint-Pierre- de-Quiberon. Cette côte abritée est plus urbanisée que la côte sauvage et compte de nombreuses plages la plupart très tranquilles.

• Nos 2 coups de coeur 💙 : le charmant port Halinguen

• Et le tranquille port d’Orange de St-Pierre-de-Quiberon.
Le tour de la presqu’île à vélo se fait très facilement en une journée.

⊙ Hébergement : Chez l’habitant. Les hébergements à Quiberon.

ÉTAPE 8: Quiberon -> Port-Navalo (49km)

Après avoir remonté la presqu’île de Quiberon et être repassés par Carnac, nous longeons la magnifique côte jusqu’à la Trinité, la Mecque européenne de la course au large puis passons par St Philibert, ses parcs à huîtres et sa jolie chapelle.

• Un peu plus loin, nous rejoignons le village de Locmariaquer où nous empruntons avec les vélos le « passeur des îles » pour traverser l’entrée du golfe du Morbihan et passer quelques jours à Port Navalo (plus exactement à Kerjouanno!) pour découvrir le Golfe.

Nous nous sommes arrêtés 15 jours pour visiter la presqu’ile de Rhyus : notre article.

ETAPE 9 et ultime étape: Arzon -> Vannes (41km)

Une voie cyclable et des routes partagées font le tour du golfe du Morbihan très facilement.

Nous terminerons notre périple par la visite de la charmante ville intramuros de Vannes.

• Nous avons déambulé dans ses ruelles médiévales, admiré ses belles maisons à colombages et visité sa cathédrale.

• On a fait le tour de ses remparts, anciens lavoirs, portes et beaux jardins.

• On s’est baladé le long des quais de son port. Là, on est entré dans le Dédale, cet endroit atypique de Vannes, à la fois Galerie-Expo consacrée au Street Art qui affichait malheureusement « complet » et café. Veiller à réserver à l’avance.

⊙ Une très bonne adresse le restaurant: « La tête en l’air« , excellent restaurant avec la particularité d’une dégustation à l’aveugle.

⊙ Hébergement : Superbe chambre d’hôtes avec piscine. On recommande. La Breizh Médina

☆ En conclusion: La Bretagne est belle, ce n’est un secret pour personne mais ce fut un réel plaisir de la redécouvrir à vélo. De courtes étapes nous ont permis de prendre notre temps pour visiter et profiter des plages. N’hésitez pas même s’il y a quelques côtes 😉

Pour acheter tous les accessoires nécessaires pour un tour à vélo (antivols, sacoches, selles, vêtements, remorques, etc), vous pouvez consulter LECYCLO.COM. Promos fréquentes.

Tous nos articles de randonnées à vélo

 

3 réflexions sur “La Bretagne Sud à vélo : 380km de Quimper à Vannes

Laisser un commentaire